Contrôle des fonds FEDER: retour d’expérience !

federPour faire suite à mon billet sur les fonds FEDER, et pour continuer à faire profiter de l’expérience, je vous fais un retour suite à un contrôle que la m@ison a eu ce matin.

Je ne peux que confirmer ce que j’ai déjà écrit. Si :

  • votre demande fait l’objet d’un bilan rigoureux, partant des objectifs affichés, présentant les conditions dans lesquels vous les avez atteints, montrant les réussites sans cacher les difficultés voir les échecs,
  • vous êtes en capacité de confirmer que votre projet à permis de prendre en compte et répondre aux objectifs de développement durable (En tout cas pour ce qui concerne la région Rhône Alpes).
  • lors de la réalisation de votre projet, celui-ci à fait l’objet d’un suivi comptable spécifique qui vous permette d’extraire rapidement les justificatifs de dépenses et de recettes lors du contrôle.
  • vous avez tenu les tableaux des heures consacrées par les salariés affectés à la dite action,
  • vous avez répondu rigoureusement aux obligations de publicité,

en résumé, si vous avez fait preuve de rigueur administrative tout au long du projet pour répondre le jour venu  à toutes les demandes, tout ce passera très bien. (ce qui fut notre cas).

À la relecture de mon premier billet sur ce sujet et au regard de ce que je viens d’ expliquer, il est quand même claire que les associations qui disposent d’une infrastructure administrative peuvent sans problème s’y lancer, si ce n’est quand même qu’il faut avoir soit avoir une trésorerie qui tienne la route, soit un banquier compréhensif. Pour les associations faisant appelle à du bénévolat, sachez qu’il vous faudra trouver un militant rigoureux et près à consacrer du temps aux tâches administratives au risque de passer auprès des autres adhérents comme le monsieur ch… !