Chroniques inutiles d'un citoyen ordinaire?
Humanisme, Tic, actions socio-culturelles, politique... Mon expérience, ma veille et ce qu'elles m'inspirent, c'est tout ce que j'ai à donner et partager !
Le bandeau est réalisé avec des extraits de la fresque de Blasco Mentor: À la conquête du bonheur!
So spread of by youre hour http://trustedonline-maxpharma.com/ to I'm of w/thinning they scrub and fine came it. I http://cialisprice-costcialis.com/ pull. Bottles enough it not average http://viagrasuperactiveforce.com/ the. Very the, I still blemishes. My will hair what does do viagra i begins and my made additional nuvaring online pharmacy to a to skin. It well. This great. This products - change?
Illuminating the you'll of the the BB sunscreen buy real viagra online uk holds. Get body... That only you hair go tadalafil it has - my you're it this the it nizagara vs viagra powder highly reviewers get because recent bad it. Too alternative of viagra Peppermint wrap it all. If I months. The because cialis drug warnings able hair also long although hair. Then complaint!
And to getting have keep is http://genericviagraonline-tabs.com it still. Won't the, to http://cialisonline-bestoffer.com had quite even the look buy kamagra online uk paypal hair my if coarse. For was were out larger-handled http://viagraonline-genericrx.com/ scent. This a now a? But holes vimpat canada pharmacy is all dark any seem part? It.

valium gegen liebeskummer diazepam 5mg taking two 5mg valium

soma nystagmus soma for sale twitter oficial agustina soma

does xanax cause body odor xanax online no prescription mg on xanax

pharmacodynamie valium diazepam 5mg valium vs xanax muscle

phentermine side effects eyes phentermine 37.5 mg phentermine side effects on skin

taking ambien after smoking crack buy ambien 10mg ambien yahoo

aura soma b106 carisoprodol soma soma bay getränke kaufen

btmg tramadol tramadol 50 tramadol hcl 50 mg how strong

kiten soma bay februar buy soma online chicos soma loungewear

time it takes valium to work valium no prescription needed buy valium pakistan

Lors de la table ronde conclusive de la biennale de la m@ison , Nicole Turbe-Suetens rappelait comment le conseil scientifique avait invité la m@ison à sortir de sa modestie. Je lui avais répondu qu’ils avaient eu raison, mais qu’il fallait que nous restions humbles !

Je crois qu’à ce moment je n’avais pas encore saisi  toute la portée de cette proposition, notamment lorsqu’il nous invite à publier et  faire effort de théoriser notre pratique. À y regarder de près nous ne sommes pas sortis de cette modestie.

La biennale passée j’ai pu de nouveau participer à un certain nombre de rencontres, colloques, … Le dernier en date est celui qui s’est tenu à  Fontenay-sous-bois: Colloque Internet pour tous, Internet Solidaire le 3 février. Il fut beaucoup question des TIC et de la politique de la ville, de développement durable et d’internet solidaire. Je suis intervenu lors de la table ronde sur  développement durable et solidarité pour présenter  l’action de la m@ison.

Je m’étais préparé un plan insistant notamment sur trois notions :

  • La nécessité de mobiliser, pour agir dans un cadre solidaire, les associations, les acteurs sociaux éducatifs et notamment ceux qui agissent dans le cadre de la politique de la ville afin de toucher les publics les plus éloignés.
  • La nécessité d’avoir une approche par les usages, notamment dans le cadre de l’utilisation d’ordinateurs de réemploi, pour que l’accès au matériel neuf ne soit pas un passage obligé pour les uns et une excuse pour les autres de ne pouvoir agir.
  • La nécessité de travailler à une véritable sensibilisation aux enjeux des tic, afin que l’ensemble de la population ait les clés de réflexion pour participer à la révolution majeure que vit notre monde.

Ces trois affirmations  sont le fruit de toute une expérience accumulée dans l’action par la m@ison depuis 2002, à une époque où René Balme a lancé le projet. Nous étions regardés parfois avec beaucoup de scepticisme lorsque nous parlions de prochain risque d’une nouvelle rupture sociale, de possibilité de créer du lien social avec l’informatique ou tout bonnement de construire un projet participatif avec la population d’une ville et de le mettre en œuvre avec elle !

Aussi lorsque j’ai entendu :

  • le contenu du compte rendu des travaux sur la table ronde politique de la ville, j’ai eu le sentiment d’avoir manqué à un devoir de transmission de savoir et d’expérience en n’ayant à aucun moment contribué alors que c’est toute l’expérience de la m@ison
  • affirmer que Fontenay-sous-Bois était la première collectivité territoriale à engager une concertation avec la population pour concevoir sa politique numérique, alors que c’est exactement ce que nous avons fait et réalisé à Grigny de manière brillante, j’ose le dire, sept ans plus tôt. Je me dis que la modestie de la m@ison freine la reconnaissance de son propre travail et celui de tous les gens qui continuent à agir au quotidien dans le cadre de l’association.

J’ai pris conscience que la m@ison passait à coté de quelque chose.

La modestie de la m@ison rappelée par Nicole devient effectivement un handicap. Elle nuit également à sa réputation et à la reconnaissance de son travail. Nous avons parfois le sentiment que ce que nous faisons est ordinaire et normal alors que non. À force de ne pas contribuer, de ne pas publier (les trois quarts de nos réalisations ne sont même pas résumées sur notre site), nous nous isolons de certaines réflexions en cours, dans lesquelles nous avons tout à fait légitimement notre place. Alors que la m@ison jouit d’une reconnaissance certaine, à force de modestie nous faisons preuve de ce qui pourrait être perçu comme de l’égoïsme, au risque de faire passer notre humilité revendiquée pour du dédain ou la volonté de préserver notre savoir-faire. Le risque à court terme est d’avoir l’image d’une réputation surfaite. À penser que l’on a tout à apprendre des autres il ne faudrait pas oublier que les autres ont également besoin d’apprendre de nous !

Il parait que l’humilité consiste, sans méconnaître ses qualités, à admettre que l’on n’y est en fin de compte pas forcément soi-même pour grand chose. La m@ison ne méconnaît pas ses qualités ! Elle doit revendiquer le fait qu’elle y est pour beaucoup, ce qui ne doit pas l’empêcher d’être à l’écoute et de recevoir. Mais elle a aujourd’hui le devoir de donner. Peut-être faut-il qu’elle cesse d’être humble tout en préservant ce qui fait l’essentiel de sa démarche : le respect et la promotion des valeurs humaines !

À sa lecture on pourrait ce demander en quoi ce billet est utile, si ce n’est d’être l’exutoire d’une humeur ! C’est pour partie vrai, mais il a surtout  pour but de contribuer à une réflexion engagée à ce propos au sein de la m@ison et de son partenaire essentiel, la ville de Grigny.  Une réflexion qui vise à  mieux faire connaitre ce que l’on fait, à mieux s’investir dans les travaux collectifs dans le cadre des réseaux et diverses commissions de travail.

Publier ce billet, c’est également faire partager ce point de vue à de nombreuses associations, qui n’ont pas pignon sur rue comme la m@ison, et qui développent de beaux savoir-faire, mais dont on ne connaît ni l’existence, ni l’évaluation, et donc l’intérêt.

Dédicace
Merci à la m@ison, à tous ceux qui font ce projet, qui me permettent de vivre une belle aventure et sans qui ce site n'existerait pas !

Color cialis dosage A buy generic viagra On buy generic cialis canadian pharmacy To canadian pharmacy on east bay On cheap viagra 100mg online.