Chroniques inutiles d'un citoyen ordinaire?
Humanisme, Tic, actions socio-culturelles, politique... Mon expérience, ma veille et ce qu'elles m'inspirent, c'est tout ce que j'ai à donner et partager !
Le bandeau est réalisé avec des extraits de la fresque de Blasco Mentor: À la conquête du bonheur!

Article également publié sur le fil des idées

L’intelligence, matière première de la société de l’information.

Les mutations profondes dues aux technologies de l’information et de la communication, même si elles sont déjà impressionnantes, ne font que commencer. Les usages du numérique qu’elles génèrent envahissent tous les instants de notre existence. Certains n’hésitent pas à comparer ce que nous vivons à la révolution industrielle . Des intellectuels comme Jacques RobinVéronique Kleck ou encore Patrick Viveret expliquent que si les TIC entraînent une modification profonde de nos sociétés, cette révolution est cependant tout à fait différente de ce qui a été vécu au XIX ème siècle pour deux raisons essentielles :

  • le rythme de cette révolution, car là où il a fallu 200 ans pour la révolution industrielle, il en aura fallu seulement 50  pour la révolution technologique dont le rythme ne cesse de s’accélérer.
  • la matière produite par la révolution technologique est avant tout celle de l’intelligence.

Parler de participation des habitants et du numérique revient donc à parler d’intelligence collective, de notre capacité, non seulement à utiliser notamment le web pour s’informer et se former, mais également contribuer et participer .

À l’heure où

il convient de nous interroger sur la place des usages du numérique dans la recherche d’une citoyenneté renouvelée.

lire la suite sur mon site professionnel

Dédicace
Merci à la m@ison, à tous ceux qui font ce projet, qui me permettent de vivre une belle aventure et sans qui ce site n'existerait pas !