Archives par étiquette : espérances

Mes voeux 2012: et si l’espoir n’était plus une utopie? Cela dépend de nous !

J’ai reçu ces derniers temps quelques messages soit à l’occasion des vœux 2012, ou envoyés par la page contact de ce blog, montrant une véritable aspiration, l’espoir que les valeurs humanistes servent de référence à l’avenir ! Certains(es) m’invitent à poursuivre mes écrits, argumentant que plus nous serons nombreux à remettre au goût du jours les références humanistes, plus fort montera l’idée qu’une société qui a fait de l’argent roi son seul objectif est vouée à l’échec et ne peut engendrer que souffrance. C’est bien la première fois que je reçois autant de témoignages en ce sens. Rien de flagrant, mais je veux y voir une exaspération vis à vis de ce que certains nous présentent comme des sacrifices indispensables, et une aspiration à plus d’humanité.

L’espoir ! Jamais pour ma part ce mot n’aura pris un tel sens. Et s’il est vrai que l’actualité quotidienne ne nous invite pas à l’optimisme, je suis persuadé Continuer la lecture

Société numérique: de quelle révolution parle t-on ?

Je suis de ceux qui défendaient bec et ongle que l’avènement des Technologies de l’Information et la Communication était une véritable révolution.Vous retrouverez dans les archives de ce blog plus d’une fois cette affirmation.  Avec le recul, l’expérience,  de nombreuses rencontres échanges et confrontations, je m’interroge sur ce terme de révolution.. Je suis plus enclin à penser qu’il faille parler de bouleversement dans les modes de relation sociale et culturelle, dans les modes d’accès et de transmission des savoirs, dans l’organisation économique  …  !

Je ne minimise en rien ces bouleversements en cours, Continuer la lecture

L’utopie comme ressort de l’engagement !

La m@ison vient de vivre une étape essentielle de son histoire. Essentielle et gratifiante car elle vient confirmer la reconnaissance d’un travail que je crois exemplaire, crédible et exigeant. Jamais je n’aurais imaginé en me lançant dans l’aventure de la m@ison il y aura dix ans l’an prochain, qu’aujourd’hui ce projet deviendrait une référence nationale. Pourtant Continuer la lecture

Voeux 2011: faire du bonheur une ambition collective!

Après avoir entendu les vœux d’une grande partie de la classe politique, j’ai un souhait pour cette année 2011: celui que l’on réhabilite en politique le bonheur.

Les seules perspectives que l’on nous offre c’est la nécessité de sacrifice, d’épreuve pour réformer, de perspectives à construire pour les échéances de 2012. Certes comme tout le monde et très  sincèrement je vous présente tous mes vœux de bonheur, mais je sais que ce souhait reste individuel et n’ouvre aucunes perspectives collectives. Doit-on être condamné à vivre dans une société ou comme vœux de début d’année on nous parle de plus de sécurité, de réussite économique et on renvoie à l’individuel pour nous occuper chacun de notre coté de notre bonheur ?

Alors mon souhait pour 2011 est que cette année nous puissions travailler à ce que les échéances 2012 soient portée par une aspiration collective au bonheur ! La réhabilitation du bonheur est une utopie nécessaire!

Portail des solidarité ou les TIC du prétexte à l’incontournable !

portailsolidariteNé en 2004 le portail des solidarités a mis progressivement l’accès pour tous aux tic au cœur de ses objectifs .  Le dernier projet en date «  serveur solidaire », a été présenté aux Rencontres Mondiales du Logiciel libre, montrant ainsi la volonté de cohérence entre libre, solidarité et accès pour tous. Il est intéressant de voir comment ce projet est passé du prétexte à l’incontournable nécessité pour les associations concerné d’utiliser les TIC et dans faire un vecteur essentiel au service des populations qu’elles touchent.

Il y a 6 six ans, quand a démarré le projet du portail des solidarités, la mise en place d’un site web commun aux associations participantes était plus le prétexte à travailler ensemble, partager des objectifs et des projets co-construits sur la base de valeurs communes : la solidarité et l’entraide.

C’est effectivement ce qui c’est passé. Sans dire que le portail web est passé au second plan,  ce qui a été remarquable c’est que nos rencontres régulières ont progressivement servi à élaborer des projets de solidarités locales, des projets de missions numériques à Koupéla.  Mieux se connaître dans l’action commune est devenu sans aucun doute le pré-requis à l’aboutissement de projets structurés dans lesquels le TIC ne sont plus uniquement le prétexte mais également un objectif incontournable.

Illustration: Continuer la lecture