Archives par étiquette : humanisme

Le bonheur ça s’mérite !

Aldo CiredduTu me connais, Aldo, je suis très pointilleux sur la nature de ce que je publie sur Internet. J’essaie de mettre en  cohérence mes actes avec mes propos . Ainsi, lorsque j’interviens, notamment sur l’identité numérique, j’invite chacun à se positionner, notamment, sur l’image publique et privée. Je ne juge pas, mais j’invite à faire des choix maîtrisés. Pour ma part, je m’en suis toujours tenu à la règle suivante  :  soit je publie dans un cadre professionnel, soit mes publications n’engagent que moi, mes propos pouvant alimenter des débats, des réflexions. Ce ne sont alors que des contributions.

Alors, pourquoi parler de toi, ce soir, Aldo ? Pourquoi, ce soir, déroger à la règle ?
Mon petit ego personnel m’a fait revendiquer, avec un peu de fierté , à travers les réseaux sociaux, qu’un de mes textes servait de support à un travail de formation pour des étudiants, un texte sur le sens des mots « ami » et « amitié ». Si j’ai envie de parler de toi, Aldo, mon ami, c’est que tu as laissé à ceux que tu côtoyais, un héritage de vie qui mérite d’être partagé.

Qu’ai-je retenu de notre chemin commun ?

« Le bonheur, ça se mérite » disais-tu. Tu avais su faire un atout des handicaps de la vie . Si tes genoux ne te portaient plus, ce n’était pas grave : tu leur faisais danser la gigue ! Si ton sang te jouait des tours, tu lui faisais faire un tour de la Terre. Ton corps meurtri s’effaçait devant ta jovialité, ton courage et ta ténacité ! L’image que tu donnais ainsi t’autorisait à bousculer tes proches, tes amis, dès lors que l’un ou l’autre se laissaient aller.

On ne vit pas sa vie par procuration. Pourtant, tout aurait pu t’y pousser : la maladie qui te rongeait les os, les douleurs récurrentes… Malgré tout ça, tu avais trouvé le bonheur. Un amour, un mariage, des enfants, des voyages… Une vie sans procuration, mais avec une reconnaissance infinie envers ceux qui ont partagé ton chemin.
Tu avais su trouver le juste équilibre entre la dure réalité de la maladie et ta manière de faire comme si la vie était normale pour toi.  Quant à moi,  j’avais dû dépasser ma pudeur pour te dire, avant que tu ne partes, mon admiration et mon amour !

On a tous croisé, dans nos vies, des personnages qui nous marquent, nous inspirent. Certains d’entre eux ont une influence réelle sur la façon dont nous allons poursuivre notre chemin. On les compte souvent sur les doigts d’une seule main. Un peu plus de deux ans que tu es parti, et tu fais toujours partie de ceux-là ! Je prends l’initiative de laisser de toi cette trace sur le net, comme une petite étoile qui continuera de briller, comme un bel exemple de vie .

Aldo, mon ami ! Excuse le  possessif, mais il témoigne de l’immense bonheur que nous avons eu de nous croiser et de partager.

Mes voeux 2012: et si l’espoir n’était plus une utopie? Cela dépend de nous !

J’ai reçu ces derniers temps quelques messages soit à l’occasion des vœux 2012, ou envoyés par la page contact de ce blog, montrant une véritable aspiration, l’espoir que les valeurs humanistes servent de référence à l’avenir ! Certains(es) m’invitent à poursuivre mes écrits, argumentant que plus nous serons nombreux à remettre au goût du jours les références humanistes, plus fort montera l’idée qu’une société qui a fait de l’argent roi son seul objectif est vouée à l’échec et ne peut engendrer que souffrance. C’est bien la première fois que je reçois autant de témoignages en ce sens. Rien de flagrant, mais je veux y voir une exaspération vis à vis de ce que certains nous présentent comme des sacrifices indispensables, et une aspiration à plus d’humanité.

L’espoir ! Jamais pour ma part ce mot n’aura pris un tel sens. Et s’il est vrai que l’actualité quotidienne ne nous invite pas à l’optimisme, je suis persuadé Continuer la lecture

Formation des animateurs des télécentres d’Algérie ou quand l’humain est une question universelle.

VLUU L100, M100 / Samsung L100, M100Je reviens de Relizane où j’assumais  pour le compte de la m@ison une mission de formation des animateurs des télécentres d’Algérie. La commande de la GIZ qui nous a confiée la mission était explicite: aider les animateurs à construire des projets où l’implication des habitants était le critère premier.

Il y a encore quelques années, les formations aux outils du numérique se focalisaient sur la découverte et la maîtrise des logiciels, des nouveautés technologiques, de la publication web. L’attente des participants de l’atelier de Relizane, Continuer la lecture

Voeux 2011: faire du bonheur une ambition collective!

Après avoir entendu les vœux d’une grande partie de la classe politique, j’ai un souhait pour cette année 2011: celui que l’on réhabilite en politique le bonheur.

Les seules perspectives que l’on nous offre c’est la nécessité de sacrifice, d’épreuve pour réformer, de perspectives à construire pour les échéances de 2012. Certes comme tout le monde et très  sincèrement je vous présente tous mes vœux de bonheur, mais je sais que ce souhait reste individuel et n’ouvre aucunes perspectives collectives. Doit-on être condamné à vivre dans une société ou comme vœux de début d’année on nous parle de plus de sécurité, de réussite économique et on renvoie à l’individuel pour nous occuper chacun de notre coté de notre bonheur ?

Alors mon souhait pour 2011 est que cette année nous puissions travailler à ce que les échéances 2012 soient portée par une aspiration collective au bonheur ! La réhabilitation du bonheur est une utopie nécessaire!

Une et indivisible! Contre la haine: Liberté, Égalité, Fraternité !

marianne_ancienne-1239283961Comment rester silencieux en cette rentrée? Bafouant toutes les valeurs humanises héritées de l’histoire de notre belle nation, les plus hautes autorité de l’état se lancent dans une politique sécuritaire accentuant les cassures d’une société déjà fragilisée par la montée de l’extrême droite ces dernières années.

Je répondrais à l’appel des nombreuses organisations qui invitent à manifester notre attachement aux valeurs de la république: Liberté, égalité, fraternité, ce samedi 4  septembre.

Je vous invite à rejoindre les signataires de cet appel.

Voici le texte de l’appel pour la manifestation lyonnaise: Continuer la lecture